Cocorico, des poules en ville !

Cocorico, des poules en ville !

Concilier activités urbaines, vie citadine et basse-cour; ce n’est pas une utopie. Plusieurs villes européennes et nord-américaines soutiennent et encouragent un telle pratique. Le projet Cocorico  se lance aussi dans l’aventure du poulailler en ville de Genève. 

Comme un souvenir d’enfance, comme une ambiance de village: Un coq qui chante, des poules qui picorent dans les prés, des enfants qui vont chercher les oeufs avec le panier en osier. Autant d’images qui nous lient à la campagne et à une qualité de vie certaine loin de l’agitation de la ville.

Et si le poulailler avait aussi sa place entre les rues, les maisons et les voitures? Ce n’est pas un rêve. Bien plus, c’est un geste contre le gaspillage et l’agro-industrie, un geste pour la souveraineté alimentaire, c’est un geste pour renouer le contact direct avec l’origine de la nourriture. En favorisant les races menacées, anciennes, c’est de plus un geste pour préserver la biodiversité génétique et culturelle.

Le projet Cocorico, soutenu par la ville de Genève, veut remettre le poulailler au milieu du village, plus précisément au milieu de la ville. Le lien internet donne des pistes pour en savoir plus.

Une idée originale pour stimuler le contact avec la nature et enrichir la biodiverCité!

Vous connaissez d’autres projets similaires ailleurs dans le monde? Vous voulez vous lancer dans l’aventure? N’hésitez pas à nous en faire part…